UA-46658153-1
Tags Posts tagged with "passion"

passion

0 49

Hey Lovelies,

Here is the second part of the interview of Mélane . She share with us her vision of fashion .

Enjoy and share with your friend !

Cheers,

Tisha

MELANE INTERVIEW PART II

Your biggest shopping madness?

2 pairs of sneakers Hogan Rebel at once!

A trend that you do not understand?

That of “Ugg” (like ugly !!)

An icon that inspires you?

I do not … sorry.

Your basic everyday?

Boyfriend jeans and sneakers of course….

What are your tips when wearing an accessory?

If you are wearing light, monochrome, choose it some “flashy” or printed. And vice versa if you like to wear some printed fabrics, choose the plain but in a strong color that appears on your printed fabrics …

Should we follow fashion?

Not necessarily … Not everyone has the body that goes with the fashion trends (3/4 skirt when you are small, tiny shorts …. When you have more than 15 years or pencil skirt jersey when you saddle bags etc …) You just need to feel good and beautiful with pieces that fit you.

The most important fashion tip for you?

Feeling good in sneakers anywhere, anytime …

How or what a woman must do to promote herself?

Highlight its strengths but without overdoing it, finding the right balance …

An object / fetish clothing?

I’m not a fetishist, but I never go out without my sketchbook …

Hello les chouchoutes,

Voici la 2ème partie de l’interview de Mélane. Elle partage avec nous sa vision de la mode !

Bonne lecture et partagez le avec vos amis  😉

A plus

Tisha

INTERVIEW MELANE  IIème PARTIE

Ta plus grande folie en shopping ?

2 paires de baskets Hogan Rebel en une fois !

Une mode que tu ne comprends pas ?

Celle des « Ugg » (like ugly !!)

Une icône qui t’inspire ?

Je n’en ai pas… sorry.

Tes basiques de tous les jours ?

Jean boyfriend et of course mes baskets….

Quelles sont tes astuces pour mettre un accessoire ?

Si tu es dans les tons légers, ou monochrome le choisir « flashy » ou imprimé. Et vice-versa si tu porte de l’imprimé, le choisir uni mais dans une couleur forte qui paraît sur ton imprimé…

Faut-il suivre la mode ?

Pas forcément… on a pas toutes le corps qui va avec les tendances de la mode (jupe 3/4 quand on est petite, short ras la…. Quand on a plus 15 ans ou encore jupe crayon en jersey quand on a de la culotte de cheval etc… ) Faut juste se sentir bien et belle avec des pièces qui nous corresponde.

L’astuce mode le plus important pour toi ?

Se sentir bien dans ses baskets en tout lieu et tout temps…

Comment ou qu’est-ce qu’une femme doit faire pour se mettre en valeur ?

Mettre en avant ses atouts mais sans en faire trop, trouver le bon équilibre…

Un objet /vêtement fétiche ?

Je ne suis pas fétichiste, mais je ne sors jamais sans mon carnet de croquis…

 

 

 

 

 

2 128
Swiss fashion designer

Hi Lovelies,

I am still on my way of sustainable fashion . Today I would like to introduce you a swiss fashion designer who has magic fingers. She is also very active in recycling her own clothes. In fact, she never threw anything as garment !! She has her own way to work and added new details to old clothes. At the end it becomes a new art peace.  In addition to her creations, she buy her raw materials for her collections in the country (Switzerland) .

SHE is Mélane !!! She is based in Geneva as a stylist since ten years, this small woman also put her talent on luxury magazine shootings ….

Here is the first part of an interview with this designer who creates with finesse and like to be retro.

Enjoy ! Do not hesitate to tell me what you think about it and share with your friends  🙂

Cheers

Tisha

Swiss fashion designer

1.How did u start fashion design?

I did a training as fashion designer and an internship at Paris Haute Couture.

2. Are there anythings that inspire you in your daily activities?

Everything is an inspiration, a trivial detail, finishing, assembly of various things …

3. What are the themes in your design, where it come from ?

I really do not have specific themes at least I do not impose it to myself, I create  my own style and my ideas ripen throughout the realization of a collection

4. What is the essence your brand compared to others?

I propose the “demi-mesure” this means that the customer can leave my boutique with a “unique” piece if it fits her, or she can imagine her own outfit and I can create it in a week .

5. If you had to describe your brand in 3 words?

Delicacy, retro and glamour

6. How many collections do you do by seasons?

I started with one but I will start two from now

7. What types of materials and colors do you work mainly?

Silk cottons, linens lurex, floral prints and fabrics reported trips.

8.How do you see your brand in 5-10 years?

Same, on the same scale but with a larger address book …

9. If you had to give advice to someone who is launching its own brand? What would it be?

Be patient and stand firm if it does not start right away …

10. What is the biggest challenge which you faced when you started this job?

I’d say  Financial , not enough funds to invest in fabrics…

11. The essential elements that makes you continue in this business?

The love of the job is more than a passion, it’s my life …

12. What are your sources of motivation?

People around me who believes in me and comforts me on the fact that I took the right path, at least the one that fits me.

13. Are you able to live with your job? If yes, since when ?

Yes , by mixing it with some shooting that I do with some luxury magazines. Since 8 years.

14. How do you manage to settle professional and private life (family, children)at the same time ?

It’s a matter of organization, not obvious every day, but I’m lucky to have a husband who work as independent. So we “manage”!

15. What is this business brought you?

Personal gratification, fulfillment and patience ….

16. Your clothing brand / favorite accessories?

No one in particular, but earlier a style more – Brunello Cucinelli for a classic with a chic originality, Bottega Veneta for the art of braiding, Fendi furs, Hermes for its cutting etc …

Her temple …Where she works

Her last fashion show

Hello les chouchoutes,

Je continue sur ma lancée mode dans le développement durable. Aujourd’hui j’aimerais vous présenter une styliste au doigt de fée et très active dans le recyclage elle -même. En effet, elle ne jette jamais rien comme habits (ses affaires personnelles) !! Elle les recycle à sa manière et ajoute des touches neuves à des habits usés. Du coup elle en fait du neuf avec du vieux 🙂 En plus, pour ses créations elle se procure en matières première dans le pays. 

Il s’agit donc de Mélane !!! Bien installée à Genève en tant que styliste depuis une dizaine d’année, ce petit bout de femme exploite aussi son talent sur les shootings de magazine de luxe ….

Voici une première partie d’interview d’une styliste qui crée dans la finesse et y insère du rétro .

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !! et partagez avec vos amis J

 

A plus

Bizz

Tisha

Interview

  1. Comment as –tu commencé le design de mode ?

En suivant une formation de styliste-modéliste puis un stage à Paris en Haute Couture.

     2. Y a-t-il des choses qui t’inspirent dans tes activités quotidiennes ?

Tout est source d’inspiration, un détail anodin, une finition, un assemblage de diverses choses…

  1. Quelles tes thèmes de création, d’où viennent tes idées ?  

Je n’ai pas vraiment de thèmes spécifiques du moins je ne m’en impose pas, je crée selon mon style et mes idées mûrissent tout au loin de la réalistaion d’une collection.

  1. Quelle est la particularité de ta marque par rapport aux autres ?

Je propose du demi-mesure, c’est –à-dire que la cliente peut repartir avec une pièce « unique » si celle-ci lui va, sinon elle peut créer sa propre tenue et je m’engage à la réaliser dans la semaine.

  1. Si tu devais décrire ta marque en 3 mots ?

Finesse, retro et glamour

  1. Combien as-tu de collection par saisons ?

J’avais commencé par une mais je vais en créer 2 à partir de maintenant.

  1. Avec quels types de matériaux et couleurs travailles-tu essentiellement ?

Des cotons de soie, des lins lurex, des imprimés fleuris et des tissus rapportés de voyages.

  1. Comment vois-tu ta marque dans 5-10 ans ?

Pareil, à la même échelle mais avec un plus grand carnet d’adresses…

  1. Si tu devais donner un conseil à quelqu’un qui  lance sa propre marque ? Lequel serait-il ?

Etre patient et tenir bon si ça ne démarre pas tout de suite…

  1. Quel est la plus grande difficulté auquel tu as dû faire face quand tu as commencé ce métier ?

Je dirais financière, pas assez de fonds pour inverstir dans du tissu…

  1. Les éléments indispensables pour continuer/ réussir  dans ce métier ?

L’amour du métier, c’est plus qu’une passion, c’est ma vie…

  1. Quelles sont tes sources de motivation ?

Mon entourage qui croit en moi et qui me réconforte sur le fait que j’ai emprunté le bon chemin, du moins celui qui me correspond.

  1. Arrives-tu à en vivre de ton métier ? Si oui depuis quand ?

En en mêlant d’autre oui (shootings). Depuis 8 ans.

  1. Comment arrives-tu à concilier vie professionnel et vie privée (famille, enfants) ?

C’est une question d’organisation, pas évidente tous les jours, mais j’ai la chance d’avoir un mari aussi indépendant donc on « manage » !

  1. Qu’est-ce que ce métier t’a apporté ?

Une gratification, un épanouissement de soi-même et de la patience….

  1. Ta marque de vêtement/ accessoires préférées ?

Pas une en particulier, mais plutôt un style de plusieurs   – Brunello Cucinelli pour un classique avec toujours une pointe d’originalité chic, Bottega Veneta pour l’art du tressage, Fendi pour ses fourrures, Hermès pour sa coupe etc…

 

0 70

Hello Lovelies ,

 

I hope everyone is doing well with this nice summer weather. I admit that I spend more time in the sun than in the front of my computer these days.But here we are , I started a new project. It’s all about fashion people interviews . What people in fashion do, how they work and make it happens !!  I wanted to share with you their vision and their entrepreneurship spirit. That is a sharing time that can inspire each one of us

Today  I want to share a very interesting discussion that I got with a Swiss fashion designer. Do you remember Sockna Cisse ?  The pretty stylist who had invited me to his showroom last winter? The one with  her sporty chic style (Sockna Cissé). And … Well, this time she revealed herself, and we discussed about  brand. A true entrepreneur … You can see it below!!

20150625_174218

  1. How did you start fashion design?
  • At 11, I got a fashion trigger, but that’s a long story … After successfully completed my maturity, my parents ‘allowed’ me to pursue my dream. I had my bachelor at HEAD Geneva in 2005.
  1. Are there something that inspire you in your daily activities?
  • Oh yes! My obsession for order and functionality applies as much as on me than in my creations.
  • Running strengthens my discipline and my concentration towards work.
  1. What your creative themes, where do your ideas come ?
  • The male universe inspires me greatly: the male wardrobe is still very functional and often very sober. This must be great to leave home without purse; with the strict minimum in pockets … But all that comes from far: perhaps because a child, I was a tomboy but limited in my freedom because I was born as a woman!
  • The street and its people inspire me every day
  • The attitude of a person, what it releases from the person touches me enormously. This attitude can raise my concerns in the street but also many with these hip hop stars and their insolent ways to act/pose …
  • Then there is also my artistic references (music / film / photography and social phenomena).
  1. What is special about your brand compared to others?
  • His “good student” side out of a design school: when we taught the history of design, I recorded the definition of design as if it were a law! I promise myself to remain faithful.
  • So the particularity of my brand is to always link the functional part with the aesthetic part … and also the concept of “less is more” (less is better)
  1. If you had to describe your brand in 3 words?
  • Minimal aesthetic
  • Functional
  • Female / Male
  1. How many seasons have you by collection?
  • For the moment once a year. Besides, I wish the fashion calendar is limited to one collection per year; it would be more appropriate by this times. Indeed, I think we live in a “Fast fashion” era / “Fashion Kleenex”: ie we eat quickly and then we through too quickly the acquired goods. Then I don’t believe too much to the concept of changing her wardrobe from one season to another. Especially in Switzerland: Most of time a real summer lasts about one month. The rest of the time, the climate is temperate …
  1. What are your tips for wearing an accessory?
  • In my collections: I like “accessorize the clothing of the woman. I imagine there will be more functional!
  • In everyday life, it is more complicated: the rule for me is “trial & error” (try to see if it works or not). I think I found my style, but I’m still looking for myself … so you have to dare to test on a complete outfit …
  1. How do you see your mark in 5 years?
  • With two collections per year maximum !
  • Enlarged with a good team of collaborators.
  • Distributed in several cities in Switzerland (Geneva, Basel, Zürich); but also in Berlin, Dakar and New York!
  1. If you had to give advice to someone who launched his own brand? What would it be?
  • Believe in yourself, even if there are obstacles
  • Be well surrounded
  1. What is the biggest challenge which you faced when you started this job?
  • The technical difficulties; everything is always easier on the drawing!
  • Sewing is a step that I find much more difficult than cutting.
  1. The elements essential to continue / successful in this business?
  • Well surrounded and do not give up.
  1. What are your sources of motivation?
  • Other designers who are living the same situation as me.
  • My faith and the dream that hold me
  1. Do you manage to live with your job? If so, since when?
  • Not yet. But thanks to my job, I get up every day with motivation and pride.
  1. What brought you this job?
  • From the fury and determination … and today thanks to this job, I learn to accept being patient.

 

Hello le monde,

J’espère que tout le monde va bien par ce temps estival. J’avoue que je passe plus de temps au soleil à me dorer la pilule que devant mon ordinateur ces temps-ci . Mais nous voilà ….J’ai commencé un nouveau projet sur les interviews de personnes qui sont actrices ou acteurs dans le domaine de la mode. C’est pour découvrir ce que ces personnes font, sur quoi elles travaillent et comment elles font pour vivre / survivre dans ce domaine.  C’est un moment qui peut nous inspirer tous.

Aujourd’hui j’aimerais partager une discussion très intéressante que j’ai eu avec une styliste suisse . Vous souvenez vous de Sockna Cissé. La jolie styliste qui m’avait invitée à son showroom l’hiver passé ? Mais siiiii la fameuse avec son style sport chic (Sockna Cissé ). …Et ben c’est fois si elle se dévoile et nous parle du pourquoi et comment de sa marque. Une vraie artiste entrepreuse… Voyez ci- dessous par vous-même !!

 

Interview

  1. Comment as –tu commencé le design de mode ?
  • A 11 ans, j’ai eu le déclic monde, mais ça c’est une longue histoire… Après avoir réussi ma maturité,  mes parents m’ont « autorisé » à poursuivre mon rêve.  J’ai  eu mon bachelor à la HEAD de Genève en 2005.
  1. Y a t-il des choses qui t’inspirent de  tes activités quotidiennes ?
  • – Oh oui ! Mon obsession pour l’ordre et la fonctionnalité  s’applique  autant chez moi que dans mes créations. 
  • – La course à pied renforce ma discipline et ma concentration face au travail.
  1. Quelles tes thèmes de création, d’où viennent tes idées ?
  • L’univers masculin m’inspire énormément: la garde robe masculine est toujours très fonctionnelle et souvent très sobre. Cela doit être formidable de sortir de chez soi sans sac à main ; mais avec le strict necessaire dans les poches… Mais  tout ça vient de loin : peut être parce qu’enfant, j’étais un vrai garçon manqué mais limitée dans ma liberté  vu que je suis née femme !
  • La rue et sa population m’inspire au quotidien
  • L’attitude d’une personne, ce qu’elle dégage me touche énormément. Cette attitude peut m’intérpéler dans la rue mais aussi beaucoup avec ces stars du hip hop et leur manières insolentes de prendre la pose…
  • Puis, il y a aussi mes références artistiques (musique/ cinéma/ photographie et phénomènes sociaux).
  1. Quelle est la particularité de ta marque par rapport aux autres ?
  • Son côté «bonne élève » sortant d’une école de design : lorsqu’on  nous enseignait l’histoire du design, j’ai enregistré la définition du design comme s’il s’agissait d’une loi ! Je me suis promis d’y rester fidèle.
  • Donc la particularité de ma marque est de toujours lier la fonction à l’esthétique…et aussi le concept du «less is more »  (moins est mieux) 
  1. Si tu devais décrire ta marque en 3 mots ?
  • Esthétique minimale
  • Fonctionnelle
  • Feminin/Masculin
  1. Combien as-tu de collection par saisons ?
  •  Pour l’instant une par année. D’ailleurs, j’aimerais bien que le calendrier de la mode se limite à une seule collection par année ; ce serait plus approprié à notre époque. En effet, je trouve que nous vivons dans une ère de « Fast fashion » / « Fashion Kleenex » : càd que nous consommons vite et que nous jettons trop vite les biens acquis. Ensuite, je ne crois pas trop au concept de modifier sa garde-robe d’une saison à l’autre. Surtout en Suisse : Ici un  véritable été dure en moyenne 1 mois .  Le reste du temps, le climat est tempéré…
  1. Quelles sont tes astuces pour mettre un accessoire ?
  • Dans mes collections: j’aime « accessoiriser le vêtement de la femme. J’imagine qu’il aura un plus fonctionnel !
  • Au quotidien, c’est plus compliqué: la règle pour moi, c’est « trial & error » ( essayé pour voir si ca marche ou pas) . Je pense avoir trouvé mon style, mais je me cherche encore…donc il faut oser, faire des essais sur une tenue complète…
  1. Comment vois-tu ta marque dans 5 ans ?
  • Avec 2 collections par année grand maximum!
  • Aggrandie avec une bonne équipe de collaborateurs.
  • Distribuée dans plusieurs villes de Suisse (Genève, Bâle, Zürich); mais aussi à Berlin, à Dakar et à New York !
  1. Si tu devais donner un conseil à quelqu’un qui  lance sa propre marque ? Lequel serait-il ?
  • De croire en soi, même s’il y a des obstacles
  • De bien s’entourer
  1. Quel est la plus grande difficulté auquel tu as dû faire face quand tu as commencé ce métier ?
  • Les difficultés techniques; tout est toujours plus simple sur le dessin !
  • La couture est une étape que je trouve beaucoup plus difficile que la coupe.
  1. Les éléments indispensables pour continuer/ réussir dans ce métier ?
  • Bien s’entourer et ne pas baisser les bras.
  1. Quelles sont tes sources de motivation ?
  • Les autres designers qui vivent la même situation que moi.
  • Ma foi et le rêve qui me tient à coeur
  1. Arrives-tu à en vivre de ton métier ? Si oui depuis quand ?
  • – Non, pas encore. Mais grâce à mon métier, je me lève chaque jour avec motivation et fierté.
  1. Qu’est-ce que ce métier t’a apporté ?
  • De l’acharnement et de la détermination… et aujourd’hui  grâce à ce métier, j’apprends à accepter le fait d’être patiente.
%d bloggers like this: